Achtung! / Attention!

Diese Webseiten sind technisch und zum Teil auch inhaltlich veraltet; sie werden nicht mehr aktiv gepflegt. Ihr Inhalt wurde weitgehend in das aktuelle Webangebot GenWiki überführt, diese Migration konnte aber noch nicht abgeschlossen werden.

These pages are outdated, they aren't administered any longer. Most content was migrated to GenWiki, but the process isn't finished yet.

Généalogie Suisse sur l'Internet

LOGO

La citoyenneté suisse : un problème complexe
DEUTSCH / ENGLISH / FRANÇAIS / ITALIANO

Un passeport suisse porte les mots "Confédération Suisse". Il est émis par la Chancellerie du canton concerné, sur la base des papiers issus par la commune.

C'est ainsi qu'en Suisse les 3 entités (fédérale, cantonale et communale) sont mélangées dans les affaires publiques.

Chaque citoyen suisse est enregistré 3 fois: il a la citoyenneté suisse, les droits de citoyenneté d'un canton et ceux d'une commune. Dans la plupart des cas, le lieu d'origine ("Heimatort", Bürgerort" ou "Heimatgemeinde") n'est pas la commune dans laquelle il est né ou dans laquelle il réside. Beaucoup de citoyens suisses n'ont jamais vu leur lieu d'origine : difficile à comprendre pour un Non-Suisse !

Naissances, mariages et décès sont enregistrés non seulement au lieu où réside la personne mais e aussi au lieu d'origine. Cette lieu d'origine est en charge d'un registre de familles. Pour le temps de son séjour, un citoyen suisse dépose "ses papiers d'origine" au lieu de son domicile.

On devient citoyen suisse par naissance, mariage ou naturalisation. Normalement, les citoyens doivent donner leur consentement à la personne désirant se faire naturaliser. Et le candidat devra s'acquitter d'une certaine somme pour les droits communaux, qui peuvent être très élevés selon la commune.

Si un citoyen suisse devient pauvre, le lieu d'origine a la responsabilité de prendre soin de lui. Il est aussi de la responsabilité du lieu d'origine de le placer dans une maison pour personnes âgées. De nos jours, ces responsabilités sociales sont généralement prises en charges par la commune où il vit. Dans les siècles d'émigration de Suisse, beaucoup de communes se sont débarassées de leurs pauvres en leur payant le voyage outre-mer.

Pour compliquer encore la citoyenneté suisse, à part le lieu d'origine "normale" il y a encore souvent le "Burgergemeinde", l' "Ortsgemeinde" ou l' "Ortsburger" (sans tréma) - le bourgeoisie. Ce sont des corporations publiques, venant droit du passé. Au 19e siècle elles se sont battues pour avoir des droits politiques, elles ont pu maintenir des droits spéciaux.

Comme les registres de familles ont toujours été gardés dans le lieu d'origine, pour la majorité des Suisses il n'y a pas de raison d'acquérir une nouvelle citoyenneté à leur lieu de résidence. C'est pourquoi beaucoup de noms de familles peuvent être facilement recherchés dans une région spécifique.

Pour plus de détails et d'informations, il faut se référer au "Répertoire des noms de familles suisses". - Schulthess Polygraphischer Verlag Zurich.- edition 1989.

Loi sur la nationalité: Loi fédérale du 29 septembre 1952 sur l'acquisition et la perte de la nationalité.


Informations générales | General topics | Allgemeine Themen | Informazioni generali


Cette page est réalisée par Klaus Augustiny. Elle a été traduite par Michel Hutin et Stephane Tendon. / Dernière mise à jour 01 mai 2004 (wws).
Vos commentaires et/ou additions sont à adresser à WebMasterCH.